Divers, Humeur, Lifestyle

Et si les papas n’étaient pas si horribles ?

Un article dans Libération du 26 mars titre Toujours dur, dur d’être une mère qui travaille en 2015. 

Alors je lis, voilà les femmes sont celles qui cherchent les modes de garde, celles qui font des concessions professionnelles… A défaut l’homme n’en fiche pas une ! 

Mais voilà moi je ne suis pas d’accord. Les mentalités changent !

Pour ma part chacun fait des efforts pour être disponible et que l’un et l’autre puisse s’épanouir et gérer sa vie professionnelle. 

Je travaille à mon compte depuis 7 ans, mon mari est salarié. Tous les matins il dépose notre fils et de temps en temps le récupère le soir quand j’ai des rendez-vous. 

Quand notre fils était bébé, mon choix a été de travailler 3 jours par semaine et le garder 2 jours avec moi. Parce que je le voulais. J’avais envie de passer du temps avec notre fils. Mon mari aurait voulu le faire à ma place nous aurions trouvé une solution pour que chacun puisse passer un jour par semaine avec notre fils. Il n’y a pas d’histoire de papa qui pense qu’à son boulot ou de mère forcée à rester à la maison.

Ca fait un moment que les hommes demandent à prendre leur place en tant que pères. Beaucoup de familles se partagent des gardes et tout se passe très bien. 

Je pense qu’il faut aussi arrêter de faire passer la femme/maman pour victime. Pourquoi ? Parce que tout simplement la femme/maman ne laisse pas la place à l’homme dans la vie de famille. Tout simplement. La femme par défaut à tendance à tout gérer, à ne pas demander d’aide et râler après. 

Mais pourquoi laisser ce climat s’installer ? Parce que je suis simplement convaincue que la femme apprécie cette place de maitresse au sein de la maison (alors pas toutes sûrement et je ne parle pas de femme de ménage/cuisinière) mais la majorité des femmes prend en main l’organisation familiale, le fait bien et n’envisage même pas de laisser l’homme s’en charger. 

Alors oui les hommes ont plutôt tendance à laisser couler et accepter comme cela. Ce qu’on peut leur reprocher c’est leur laxisme, leur manque de motivation parfois. Mais si personne ne s’en plaint ? 

Je pense que l’instinct maternel n’y est pas pour rien. Quand on vous appelle pour vous dire que votre enfant est malade vous souhaitez plus que tout est près de lui. Pas que votre mari ne veuille pas être près de lui, mais il comprendra que vous, vous ayez ce besoin de retrouver votre enfant pour le soigner et saura s’effacer. Peut-on leur en vouloir? Imaginez, votre mari vous dire, non tu vas pas le chercher, moi j’y vais. Sincèrement je préfèrerai y aller moi. Après lui peut venir aussi. 

Pour autre exemple, on se plaint que les mères célibataires sont trop nombreuses. (Sans prendre en compte les mamans lâchées par leur ex et qui se fichent de leurs enfants), je parle des papas qui se battent en justice pour demander au moins la garde partagée. 

Sincèrement vous pensez la majorité des mères heureuses de partager ? Elles se battent comme des lionnes pour ne pas laisser le père avoir la garde. Souvent par vengeance. Je trouve ça tellement préjudiciable pour l’enfant.

Et les juges, femmes, prennent souvent le parti de la mère. Au nom de façon de faire vieilles comme le monde. La mère s’occupe des enfants et le père va bosser. Mais moi j’en connais des papas qui voudraient leurs enfants. Qui font tout pour eux, qui les aiment et qui préfèrent leurs famille plutôt que leur travail. 

J’ai vu des mères tellement collées à leur enfant, que les papas ne deviennent plus rien, ni mari, ni papa et pour un peu qu’ils osent s’en plaindre ils sont fichus dehors.

J’ai vu un cas, où le papa plus qu’impliqué, a passé 3 ans (et beaucoup d’argent !) en procédure de divorce pour réclamer la garde partagée paritaire, habitant à 500 mètres de la mère. La mère ayant un comportement menteur, non fiable, clairement démontré mais la garde attribuée par une juge à la mère.
Le père a eu un week-end sur deux et moitié des vacances. Trouvez-vous cela normal ?

On peut se demander s’il n’y avait pas des choses contre lui ? Plus adorable comme père, psychologiquement stable, habitant un bel apart, avec un salaire, que demander de plus. C’est aussi mon mari et nous sommes ensemble depuis plus de 7 ans avec un enfant. Il est serviable, prends en charge 50/50 la gestion de la vie de famille. Son employeur sait qu’il lui faut parfois du temps pour notre fils, il l’accepte.

Alors sérieusement comment accepter ce genre de décision de justice. Sans logique, sans explication ? 

A un moment le sexisme n’est pas en sens unique. On peut se plaindre de tout ça, mais clairement la femme/maman est-elle réellement prête à laisser ses enfants pour sa vie professionnelle ? Est-elle prête à déléguer ? Moi je me le demande et j’en suis pas sûre pour la majorité. 

Après peut-être que moi j’ai la perle rare, mais je ne pense pas non plus que vous ayez toutes épousé ou fait des enfants avec des hommes égoïstes, totalement désintéressés de la vie de famille.

Pour étayer mes propos

http://www.20minutes.fr/societe/1572503-20150327-garde-systeme-judiciaire-indifferent-souffrance-peres

signature mathilde chamallow addict
Article précédent Article suivant

Tu pourrais aussi aimer lire

Pas de commentaire

Laisse une réponse