Divers, Humeur, Lifestyle

Responsabilisons-nous un peu…

Puis-je payer pour mes enfants ? Voilà la deuxième question que nous nous sommes posé quand quand on s’est dit qu’on voulait un enfant ! Après la question ; est-ce qu’on s’aime assez pour être deux parents aimants et responsables pour notre enfant. 
La réponse c’était : Ca allait pas être simple mais oui on pourra (réponse à la question 2 of course…). Du coup on l’a fait, je vous épargne les détails. 
Après on a appris qu’on avait la possibilité de toucher des aides, on a des droits. Cool. Mais il faut être dans les cases. C’est toujours une question de case, de barème…

On a eu la PAJE, qui permet d’avoir une aide financière jusqu’à ses 3 ans (En 2009 c’était 180 euros), de pouvoir choisir le mode de garde et éventuellement de bosser à mi-temps en respectant certaines conditions. Et aussi au 8ème mois de grossesse une aide forfaitaire pour accueillir le bébé. (Dans les 800 euros).

Cette aide était vraiment un bon coup de pouce, par contre ne comptez pas que là dessus pour élever votre enfant et baser votre mode de vie là dessus… Vous allez vite déchanter et surtout ne comptez pas uniquement sur l’Etat pour prendre en charge votre enfant ! Faites-le vous, vous êtes ses parents. 

J’ai jamais compris pourquoi on dit de faire plus d’enfants pour toucher plus d’aides… Franchement, vous croyez que les 500 euros (aucune idée de combien c’est) vous payer la garderie pour trois par exemple, les couches pour 3, les frais de docteurs pour 3… Faut arrêter hein… ça n’élève pas des enfants ça. Et dans tout cela je ne prends pas en compte les parents qui ont des enfants avec des soucis de santé graves ou ils ne peuvent carrément plus bosser et où les frais d’hospitalisation sont hors de prix…
Avoir un enfant c’est un sacrifice financier ! Ne croyez pas que ça coûte rien. J’avais 300 euros de garderie (privée car pas de place dans les autres de la ville – aide de l’Etat déduite) pour 2,5 jours par semaine… + couches + bouffe + docteur… on dépasse largement les 180 euros de la CAF. 
Prenez cette aide comme un coup de pouce pour l’enfant, mais vous devez pouvoir subvenir à ses besoins, peut-importe qui travail, peut-importe qui reste à la maison, qui fait du mi-temps… Nous sommes dans un système économique qui demande à ce qu’on soit rentable.

Faire des enfants pour payer nos retraites, mais bosser pour subvenir à leurs besoins et aux nôtres. Bien sûr tout n’est pas rose, les choses on changé, les femmes on voulu aller travailler, d’autres veulent rester à la maison, idem pour les hommes, chacun son choix. Mais je suis choquée par le nombre de personnes qui se plaignent des aides de l’Etat, « c’est pas assez », « j’ai pas le droit »…, « France de merde »…

Etant freelance mes revenus sont aléatoires, l’année dernière, janvier, février, mars je n’ai rien rentré : salaire 0 + cotisations + frais de fonctionnement = j’y suis allé de ma poche, j’ai perdu des sous ! J’ai été à Pôle emploi, droit à rien, pas de chômage, ni de RSA… Donc je sais ce que c’est que demander de l’aide. On a aussi déménagé pour gagner sur le loyer.
Ce qu’il faut c’est un minimum de logique, il faut être réaliste, comment s’en sortir si on fait 6 enfants et qu’on vit dans un HLM et 40m2 et avoir qu’un SMIC, il faut penser un peu aux enfants… C’est pas une vie de se demander tous les jours comment ils vont manger. 
J’entends souvent des mamans se plaindre parce qu’elles n’ont plus les aides ou que la CAF n’a pas fait le versement assez vite… c’est une chance de les avoir. Dans certains pays il n’y a rien, pas de salaire minimum, pas d’aides… Alors bien sûr si on peut les avoir il faut les prendre, mais il faut aussi être logique. On ne peut pas éduquer décemment une famille dans la misère.
Je ne dis pas non plus qu’il faut pas avoir d’enfant si on n’a peut d’argent… mais réfléchir à préparer le terrain pour l’accueillir correctement… Trouver un boulot, un mi-temps, une structure qui peut aider. En France il existe des tas d’organismes. Le défaut c’est que c’est très mal renseigné, probablement pour éviter de donner trop à tout le monde…
Il y a beaucoup d’aides, beaucoup de français en bénéficient, cela coûtent très cher à la France, le système est de plus en plus compliqué, essayons alors de voir ce qu’on arrive à faire par nous-mêmes. 
Bosser à mi-temps, créer notre boite, trouver un moyen de faire garder nos enfants, partager une garde avec une amie (cela se fait dans les grandes villes). Il est évident qu’on ne pourra compter que sur nous !  
Après moi aussi je suis passée à côté d’aides à 4 euros près… vous imaginez : 
– « non madame nous n’avez pas le droit de travailler à mi-temps et percevoir une aide pour élever votre enfant vous gagnez 4 euros de trop… »
– « euh…. »
– « ca va madame ? »
– « Oui oui je vais me pendre et je reviens… »
Et puis j’en entends râler des mamans parce qu’elles paient cher de cantine, genre 2 euros (en passant 2 euros ou même 4 euros c’est rien pour faire manger le gamin et le surveiller 2h !)… je paie le double et pourtant je ne touche pas le double. Il faut savoir quand on gagne plus on paie plus…
Je ne parle pas bien sûr de ceux qui gagnent 6000 euros à deux par mois et de ceux qui gagnent 800 euros avec un enfant (je dis un enfant parce que pour moi quand on gagne 800 euros par mois on n’en fait pas deux, c’est pas penser à eux que de faire ça… car avec 800 euros on ne peut pas avoir un apart décent payer ses factures, manger correctement et habiller sa famille en 2014 !). Donc voilà ceux qui touchent un peu plus paient plus de cantine, de garderie, paient des impôts… 
Après tout le monde a sa propre histoire, mais de ce que j’en dis c’est qu’il faut arrêter de compter sur l’Etat pour payer pour nos enfants et pour nos propres choix. Il faut dans une mesure raisonnable pouvoir subvenir aux besoins de sa famille. Et puis trouver le bon équilibre entre vie de famille, vie professionnelle et entrée d’argent, en même temps on n’a pas trop le choix…

Oui oui vous trouvez que je suis chiante, mais je m’en fiche, j’ai ai marre d’entendre râler des personnes qui ne bossent pas et qui se plaignent de ne pas avoir assez d’aides ! On peut faire ses propres choix mais à un moment donné il faut mettre la main à la pâte ! Ou gagner au loto !

signature mathilde chamallow addict
Article précédent Article suivant

Tu pourrais aussi aimer lire

Pas de commentaire

Laisse une réponse