Divers, Humeur, Lifestyle

Addict à Internet c’est grave docteur ?

Je le savais déjà depuis un moment mais voilà je vous l’avoue. Je suis addict à Internet. 
Demandez à mon entourage, je suis greffée à mon portable ! Je le regarde toutes les 5 minutes par période ! Même moi ça me soule. 
Surtout pourquoi, pour voir un commentaire sous un post, de quelqu’un que je connais pas ? Super ! 
Mais c’est un tic ou un toc… Après je ne fume pas, je ne bois pas, je ne me drogue pas… Il fallait bien que je trouve un truc à moi 😉
Je publie tout le temps sur le net. Facebook, mon compte perso, mon compte pro, mes 3 pages, Instagram, mon blog… 
Parfois je me rends compte que je passe plus de temps sur mon ordi qu’avec mon fils, et je le regrette après. 
J’ai un peu surfé hier pour étayer mon article par quelques recherches, ce que j’en ai retenu en gros c’est que soit t’es incapable de rester seul, de supporter la solitude. Soit tu es narcissique, impulsif et matérialiste. Des vrais tares je vous dis ! 
Alors oui je suis addict, ça c’est clair. Je vois mon comportement, il me soule, mais je ne fais pas grand chose pour le changer. Je suis consciente que ça fatigue mon entourage. Alors parfois je fais exprès de le laisser quelque part loin, hors portée de main. 
A savoir que sur mon portable je bouffe ma data en moins de 10 jours. 1 Go ! Et je bosse à la maison donc 90% du temps je suis en Wifi !
Ma journée avec Internet : 
Le matin 7h : Je regarde mon Gmail, mon Yahoo, mon Instagram, mon Facebook… 
Après je garde mon tel avec moi. 
J’allume mon ordi.
Je déjeune.
Je bosse sur ordi, je surfe en même temps. 
Le midi je garde mon tel à côté de moi. 
L’après midi je bosse avec le net.
Le soir je récup mon fils, je suis encore sur l’ordi, 
Dans la salle de bain aussi
Dans le lit aussi ! Super glamour, je vous jure, chacun de son côté avec son tel, ça vous dit rien ? 
Dans la nuit si je me réveille, et bien je regarde mon écran voir si j’ai pas de notifications ! 
Alors je sais pas vraiment pourquoi je suis si addict, pendant les vacances depuis quelques mois j’arrive à déconnecter totalement des mails pros, mais pas du perso. 
Je sais pas si c’est l’impression de garder un lien avec les gens qui sont pas trop proches, j’en sais rien. Je pense que c’est compulsif comme une habitude, un sale tic. Mais du narcissisme, pas tant que ça, incapacité à supporter la solitude ? Je bosse seule (enfin avec les réseaux donc jamais vraiment seule;).
Par contre j’en profite pour faire la leçon sécurité ! Une astuce si vous êtes addict au téléphone, dans la voiture c’est INTERDIT ! Un accident mortel au moins par jour est dû au tel. Si ça peut vous convaincre, dans ma ville il y a eu un accident cet été, 2 jeunes en voiture en train d’envoyer un sms on percuté une voiture en face et on tué une petite fille de 2 ans. Si ça aide pas à lâcher le téléphone je sais pas quoi vous dire de plus ! Mettez-le dans le coffre ! Si si !
Surtout que en général soyez honnête c’est JAMAIS une question d’urgence ! 
Après mon travail force à être sur les réseaux, c’est super important de ne pas se faire oublier. Tout va tellement vite sur le net ! 
Et en tant que maman, impossible de le lâcher à 100% tant que je ne suis pas avec mon fils, ça rassure je pense. 
Et vous vous êtes accro !? Vous faites quoi pour déconnecter ? 
signature mathilde chamallow addict
Article précédent Article suivant

Tu pourrais aussi aimer lire

4 Commentaires

  • Répondre bulle à

    J'en discutais avec un collègue ce matin justement…IMPOSSIBLE pour moi de vivre une journée sans internet.Je ne sais même pas comment je faisais avant :/

  • Répondre Gertrude Raymonde à

    Accro aussi mais pour moi c'est un peu comme une passion… C'est mon refuge et ma bulle aussi.
    Donc je ne changerai pas, j'aime trop ça!
    Gertrude

    • Répondre Macherryfizzwp à

      J'aime bien aussi 😉 C'est pourquoi je veux pas changer non plus radicalement…
      +++

    Laisse une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.