Divers, Humeur, Lifestyle

Et pourquoi ça serait mal de douter ?

Ma vie est cool, elle coule d’elle même d’ailleurs. Tout s’enchaine sans vraiment de gros soucis. Je sais que pour ça j’ai de la chance. Mais alors pourquoi je me pose plein de questions ? 
Côté famille, je suis mariée depuis 2010, après avoir dû surmonter le divorce de mon mari. Nous en sommes plus forts aujourd’hui. C’est mon meilleur ami. Nous avons eu en plus de sa fille pour lui un petit garçon de 5 ans maintenant. Mon coeur, mon tout, dans mon coeur il a presque toute la place. Bien que nous ayons dû passer trois ans difficiles maintenant c’est parfait ! 
Alors pourquoi se poser des questions ? 
Pour le travail, je fais ce qui me plaît à la base. Mais le côté freelance est très dur. les clients ne sont pas réguliers, il faut savoir anticiper et toujours penser à l’argent qu’il faut mettre de côté. Il y a vraiment beaucoup de paperasse et de choses à prendre en compte. Je vous laisse voir mon tout nouveau blog sur mon métier de graphiste freelance.
Je travaille sur des identités graphiques, des sites Internet et bien d’autres choses. J’ai une formation issue des Beaux Arts, ce que j’aime c’est créer, innover, dessiner et je n’ai plus vraiment cette part dans mon travail. Alors je cherche des pistes pour pouvoir développer des choses à côté. Une boutique à moi en ligne, des produits avec mes illustrations, et pourquoi pas des collaborations. 
Mon travail est très important pour moi car il émane d’un besoin de créer en permanence. Je dis toujours à mon mari pour rire que plus tard j’aurai une galerie à moi pour peindre, dans un petit village dans le sud qui surplombe la mer ! Je voudrais avoir le temps de tester des choses, de peindre, de dessiner, de voyager pour voir des artistes d’ailleurs, des paysages nouveaux… 
Disons que ça reste une part des choses à faire. C’est bien aussi d’avoir des choses à faire, sinon on s’endort sur place ! 
Strasbourg. Je m’en pose des questions à son sujet. J’ai appris à apprécier cette ville en 9 ans. Mais je n’aime pas l’Alsace pour autant, que je trouve trop plate. J’ai envie de montagne, de mer, de lacs, je viens du Jura là bas j’avais la plaine, la montagne, les lacs… 
Je suis bien dans mon appartement dans un beau quartier de Strasbourg. Mais nous voudrions avoir notre chez nous. Nous avons tellement déménagé, dû faire avec des problèmes avec des propriétaires que nous voudrions gérer cette partie ! Or nous n’avons pas de quoi nous payer un appartement dans notre quartier. Même si je suis fan du côté ville je me dis qu’une maison ça doit quand même être bien. Mais du coup ça serait loin de la ville. Et ça c’est dur à prendre comme décision. 
Partir ? Oui. Mais ou ? Pourquoi ? Doit-on vraiment avoir une raison ? Serait-on mieux ailleurs ? La peur, oui sûrement. L’adrénaline, clairement ! Ca a un côté excitant de partir comme ça, même à trois, ça ne m’inquiète pas, on ne partirait pas au Groenland non plus.
Ma vie est dans ses rails, est-ce pour autant qu’on ne peut pas sauter du train en marche ? Nous n’avons pas vraiment de limite alors pourquoi pas ? Mais serais-je plus épanouie pour autant ? 
Ma vie me plaît, est-ce que j’exagère à vouloir plus ? Je pense qu’il est normal de se remettre en question, de douter. De chercher des nouvelles choses, des nouveaux endroits, de vivre des minis vies dans une vie.
Je pense que nous sommes en transition. Envie de gérer des choses, de bouger, de prendre notre vie en main, de la vivre sans la subir. Pauvre petite fille gâtée ! Je sais je n’ai jamais manqué de rien, je n’ai jamais eu de tuiles, je remercie ma bonne étoile pour ça.
La tête en ébullition, les questionnements sont là pourtant, ça se prépare on dirait…

Mais je vois bien que les autres sont septiques. Quand j’en parle ils me regardent de travers. Du genre mais pourquoi faire, ta vie est bien. Moi ce que j’entends, c’est même pas cap, j’y vois un défi. J’aime les défi, agir, être en mouvement. Alors pourquoi ça serait mal de douter ? 
signature mathilde chamallow addict
Article précédent Article suivant

Tu pourrais aussi aimer lire

Pas de commentaire

Laisse une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.