Humeur, Lifestyle

Religions et réalité : les limites de l’enseignement aux enfants

Nous ne somme pas pratiquants, mais nous avons été baptisés.

Mon mari protestant (plus courant en Alsace) et moi catholique. Nous avons choisi (j’ai choisi^^) de baptiser notre fils catholique parce que nous nous sommes mariés à l’Eglise et pas au Temple.
Nous avons mis notre fils à l’éveil à la foi, une sorte de catéchèse pour les petits où ils parlent de Jésus et font pas mal d’activités autour de la religion. Nous nous sommes dit qu’il était bien qu’il ait une base dans la religion, que mine de rien, ça ne lui apprend rien de mal, bien au contraire.

 

A l’école aussi les religions sont assez diversifiées, il y a des juifs, des protestants, des catholiques, des musulmans… et ça se passe très bien, en tout cas les enfants en parlent simplement et ne se prennent pas la tête. C’est tellement dommage que ça se corse avec l’âge et le plus souvent par la faute des parents.

 

Sauf que, parfois par moment il me dit des trucs qui méritent correction et c’est là que je me dis que quand même on peut leur parler de Jésus et leur expliquer que c’est une croyance mais pas un fait scientifique quand même.

 

L’exemple type : Quand il y a de l’orage c’est Jésus qui le fait. Bon bon, du coup je corrige, non c’est pas Jésus qui fait l’orage c’est une perturbation atmosphérique (la mère chiante et pas fun^^).
Notre fils évoque aussi mal d’autres choses, comme le fait que Dieu décide de la mort, il répète ce qu’il a entendu, mais je ne peux pas le laisser croire ça alors qu’il y a des explications claires. Après qu’il garde dans un coin l’idée du mystère de la foi, (le nom est clair, j’y vois que là dedans on a mis tout ce qu’on explique pas ou qu’on ne veut pas expliquer) mais après c’est là qu’intervient la croyance.
Au moment où il va apprendre plein de choses (entrée au CP) je dois quand même rectifier certains “détails” pour qu’il puisse être disposé à apprendre des nouvelles choses.
Ce qui est dommage c’est qu’au final c’est moi qui suis obligée de lui expliquer que la religion est un système de pratiques et de croyances (ce qu’il faut croire pour une certaine communauté) et non une réalité scientifique/historique clairement établie.
signature mathilde chamallow addict
Article précédent Article suivant

Tu pourrais aussi aimer lire

Pas de commentaire

Laisse une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.