PHOTO-ACCUEIL_BLOG_JAITTESSAYE
Humeur, Maternité

Pourquoi je suis déçue du livre “J’ai tout essayé” de Isabelle Filliozat.

Dans l’éducation des enfants il y a de tout, des parents autoritaires, des permissifs, des violents, des trop mielleux, mais là dans mon cas je vous parle de parents qui à bout de solutions vont aller chercher encore plus loin pour pouvoir aider leurs petits au mieux. Des parents aimants, prêts à ouvrir la sphère privée à des professionnels, des parents à bout de souffle et une famille qui souffre.

On le sait les enfants c’est pas facile, ça se saurait. Enfin on veut souvent nous faire croire que si, sûrement pour ne pas éteindre l’espèce humaine ;).
Par respect envers les personnes qui n’arrivent pas à en avoir, ceux qui en ont perdus pour qui j’ai un profond respect, si tu es de ceux-ci ne perds pas ton temps ici, tu trouveras mes lamentations bien honteuses.

On pense souvent, à tord, que les parents savent tout, connaissent le meilleur pour leurs enfants, dans certaines mesures oui, mais demander de l’aide est difficile mais parfois nécessaire. Quand mon fils est tombé et a pleuré j’ai senti que ça n’allait pas alors qu’à la crèche et aux urgences personne n’a rien vu et surtout personne ne m’a cru. J’ai rencontré il y a un peu un médecin qui m’a dit que les mamans (si t’es papa ne le prend pas mal c’est une sorte de lien spécial, tu as toi aussi un lien spécial avec ton enfant, mais différent) sentaient quand leurs enfants n’allaient pas et conseillait vraiment à tous les professionnels de santé de faire confiance aux mamans même si on ne sait pas ce qui ne va pas en détail.

Bref entrons dans le vif du sujet, pourquoi ce livre m’a déplu ! J’ai acheté ce livre “J’ai tout essayé” de Isabelle Filliozat, pas par connaissance de ce que fait cette psychothérapeute, mais parce que je suis ouverte à tout. J’essaie de ne pas avoir d’à priori et tout ce qui peut m’apprendre comment donner le meilleur à mon enfant à sa place dans ma vie. C’est surtout son titre qui m’a interpellée. Depuis 3 mois complets, notre fils de 22 mois ne dort plus (il ne dormait pas super bien avant mais un minimum). Il ne veut pas se coucher, il ne veut pas dormir, il s’endort vers 21h30/22h, il se lève à minuit, à 2h, à 4h et fini sa nuit entre 4 et 5h. Toutes les nuits. Il va lever son frère de 8 ans et en journée quand il est à la maison il refuse de faire la sieste. Tous les soirs c’est pareil, il se relève des dizaines de fois, après qu’on le couche avec son rituel, histoires, câlins, musique, veilleuse. Il fait mine de ne pas être fatigué mais c’est impossible qu’un enfant dormant 5/6h par nuit ne soit pas fatigué. Surtout avec une qualité de sommeil aussi mauvaise. On a cherché un élément déclencheur mais rien n’est venu, ou alors ça ne vient pas de chez nous ??
On se fâche, on hausse le ton, on parle mal, parfois on est violent, c’est un cercle infernal. On manque cruellement de sommeil et de ressources, on est à bout et donc ce titre résolument “putaclic” m’a séduite.

J’ai été voir l’ostéopathe qui a fait dormir le grand, j’ai parlé avec ma pédiatre, j’ai lu des forums, j’ai demandé des astuces aux copines, j’ai essayé des tas de solutions et j’attendais quand même un minimum d’aide de ce livre. Et quelle déception. J’ai été directement à la page “Il ne veut pas dormir” et là une petite page avec un dessin et 3 lignes. Aucune aide, aucune réponse. Je parcours le livre, bien sûr quelques bonne paroles évidentes, quand on a un minimum de bon sens on s’en doute !


La page sur le sommeil du livre ” J’ai tout essayé ”
Oh wait… Super tu ne m’a pas aidée du tout ! Ne le couche pas s’il n’est pas fatigué mais n’attends pas qu’il soit trop fatigué pour le coucher… Comment te dire… Heureusement que j’ai de la ressource et que j’ai pas parié toute ma vie là dessus hein.


La page sur les réveils nocturnes du livre ” J’ai tout essayé ”
Franchement, des années, des nuits, que j’ai tout essayé, en vain. Ca serait tellement simple !

Quand on ne dort pas, qu’on demande de l’aide à l’extérieur, pour avoir vécu une dépression post-partum en bonne et due forme avec envie de se foutre en l’air et d’étouffer son enfant (oui oui à ce point là ! J’en suis pas fière, j’en ai souffert et j’en souffre) c’est qu’on est vraiment dans le besoin. Et pour moi ce livre est une imposture. Je suis étonnée que ce titre soit autorisé, certes vendeur, mais menteur.

Parce que si tu penses que c’est “juste” une question de sommeil, non. Un enfant qui dort mal ou ne dort pas est fatigué, énervé, crie, pleure et tu dois gérer tout ça alors que toi aussi t’es complètement ravagé…

Quand j’ai tout essayé (c’est le cas de le dire !) j’attends un peu la solution miracle, bien qu’il n’y en n’ai pas une pour tous les enfants mais j’attendais autre chose qu’une seule petite page sur cette délicate histoire du sommeil qui est tout de même un gros problème pour la plupart des parents. 1 seule page sur 223 pour régler la question du sommeil. Merci bien ! Ma vie de maman et de femme vous remercie.
On vit en décalé avec mon mari pour récupérer nos heures de sommeil en plus des horaires de boulot. On tient bon car on s’aime, c’est une condition tellement importante pour survivre en couple aux enfants et à leurs premières années. Pour ça je sais qu’on a une chance folle, on est cernés, on est stressés, on est fatigués mais on s’aime.

Alors si tu voulais acheter ce livre pour y trouver des conseils salvateurs que tu attends pour sauver tes nuits, sauver ta vie de femme, d’homme, de papa, de maman, de famille, une fois que tu as tout essayé, je te le déconseille !
Ou alors peut-être que tu l’as lu, que tu l’adores ? Je sais que certaines m’ont dit que c’était leur bible, je suis surprise, parce que vraiment pour moi c’est totalement inutile et énervant pour ne pas dire de la m****.

Ah et puis, un détail et pas des moindres, il y a des fautes de frappes et d’orthographe, aussi bien dans le texte du livre que dans le texte des illustrations. Franchement, moi ça me rebute. D’ailleurs si des fautes m’échappent n’hésite jamais à me le dire que je puisse corriger.

Si tu as des conseils miracles autour du sommeil tout de même je suis preneuse !




signature mathilde chamallow addict
Article précédent Article suivant

Tu pourrais aussi aimer lire

6 Commentaires

  • Répondre Anaïs à

    Bonjour,

    j’ai eu le même soucis que toi avec ma dernière et j’étais au bout du rouleau.
    1er conseil pour moi : si tu as la possibilité fais garder tes enfants au moins une nuit et récupère avec ton mari pour repartir d’un bon pied avant d’essayer une autre solution car quand tu es fatigué le sentiment d’échec est multiplié par 1000.
    2eme conseil (peut-etre l’a tu déjà tenter) demande à la pharmacie s’ils ont pas un sirop homéopathique pour calmer ton fils. Moi ils m’en ont donné un et j’ai senti qu’elle était plus zen (c’est pas un médicament pour dormir)
    3eme conseil : toute la famille va au dodo en même temps que lui (ou lui faire croire en faisant le moins de bruit possible) la mienne n’aimait pas le fait de savoir que nous on “s’amuse” alors qu’elle dort.
    voilà en espèrant que ca t’aidera
    Bon courage je sais que c’est très dur ! la fatigue porte sur les nerfs encore plus quand on sait pas pourquoi ils veulent pas dormir !

    • Répondre Mathilde Cherry Fizz à

      Bonjour ! Alors pour le laisser non on n’a personne à côté qui veut nous le garder pour la nuit 😉 Tu m’étonnes il ne dort pas ! Bon non je mens quand la mère le prends 1 ou 2 fois par an, il dort comme une masse, à la crèche aussi ! C’est uniquement avec son père et moi ! Je teste le Calmosine mais bon bof pas de changement. Je vais tenter un rdv avec un homeopathe pour voir un traitement de fond qui peut le détendre peut-être et pour moi aussi d’ailleurs ! Pour le dodo ensemble je le fais pour qu’il comprenne que son grand frère va aussi au dodo, mais bon rien n’y fait. Alors patience et peut-être un miracle ! Merci en tout cas !

  • Répondre Constance à

    Bonjour, j’ai vécu la même chose que toi avec mon fils (ne voulait pas se coucher, pas faire la sieste, se réveiller la nuit, hurlait…) On était complètement à bout. On a tout essayé, tout et n’importe quoi.
    J’ai découvert une spécialiste du sommeil des enfants, puéricultrice. Elle s’appelle Aude Bequart et m’a vraiment aidée. En plus de conseils pour coucher son enfant (méthode miracle pour moi), elle coache les parents pour rester sereins et confiants.
    C’est un peu cher (consultation par Skype si tu habites hors région parisienne) mais je le conseille à toutes les personnes qui connaissent ces difficultés.
    Bon courage en tout cas, je sais comme c’est difficile…

    • Répondre Mathilde Cherry Fizz à

      Bonjour ! Merci pour le contact, je garde de côté. Là je tente l’homéopathie, j’ai rdv mercredi. A bientôt !

  • Répondre Cendra à

    J’ai lu ce livre, mais il est évident qu’il ne contient pas de solution miracle, puisque tout simplement ça n’existe pas.
    Je suis d’accord avec toi sur le fait que les sujets abordés ne sont largement pas suffisamment abordés justement! Ce livre me permet de me rebooster en “bienveillance”, de me remotiver dans ma parentalité, mais clairement, passer de la théorie à la pratique nous montre bien que dans la vraie vie ça ne se passe pas comme dans un livre!
    Pour les soucis de sommeil de ton bonhomme, je connais ça aussi, on a TOUT essayé également, et finalement maintenant je SAIS. C’est épuisant mais en fait il n’y a pas d’autre solution que la patience, puisque les besoins des enfants ne s’accordent pas toujours avec ceux des parents, notamment en terme de “tranquillité” (nous on veut qu’il pioncent, point barre, mais eux, ce n’est pas ce qu’ils souhaitent!), alors à part faire des gros compromis et changer complètement notre mode de fonctionnement, et bien non, il n’y a pas de poudre de fée magique…. Courage pour la suite 🙂

    • Répondre Mathilde Cherry Fizz à

      Merci pour le commentaire ! C’est une des raisons pour lesquelles j’adore mon blog ! J’ai déjà un grand et on a galéré 3 ans, mais j’osais espérer que ça aurait pû être différent 😉 Merci !

    Laisse une réponse